Autour du Lactume
À partir des dessins et légendes du Lactume de Réjéan Ducharme.
Conception, collage et mise en scène :  Martin Faucher
Production déléguée : Jamais Lu

 

Téléchargez le dossier de présentation

 

Crédit photo : Maude Chauvin

Martin Faucher et Markita Boies offrent une déclaration d’amour intimiste et lumineuse à Réjean Ducharme.
Toute sa vie, Réjean Ducharme a été présent tout en demeurant caché. Le destin a fait en sorte qu’au moment où il est disparu, un nouveau livre est apparu, surgi du passé : Le Lactume, 198 dessins accompagnés de très ducharmiennes légendes, envoyés à un éditeur en 1966, oubliés, redonnés à l’auteur en 2001, puis édités en 2017. Intact : le Ducharme libre et fou de ses 23 ans, dessinant et commentant ses révoltes, constats et rêveries au cœur d’un Québec en pleine révolution.

Il y a une longue table de travail, cinq piles de dessins, de la musique et, surtout, la comédienne Markita Boies, que Ducharme aimait tant. Avec cette gravité enfantine, un rien moqueuse et sincère à mort, nécessaire pour entrer chez Ducharme, Martin Faucher orchestre un moment ludique et poétique, lumineux et intimiste, empreint d’un immense amour pour la vie, la mort, l’art, la beauté et l’écrivain disparu.

Dessins et légendes Réjean Ducharme
Conception, collage et mise en scène Martin Faucher
Textes Réjean Ducharme, Pierre Corneille, Lautréamont, Émile Nelligan et Arthur RimbaudInterprétation Markita Boies

Durée : + ou - 60 minutes
Plateau demandé (m) L 7 x P 6  x H 4  (négociable)
Disponibilités : saison 2019-20 (à préciser)

Création au Festival international de la littérature, le 23 septembre 2017
Un spectacle original des Éditions du passage
Production déléguée : Jamais Lu


Regard critique

«Markita Boies, merveilleuse interprète de l’œuvre de Ducharme, a contribué avec le metteur en scène Martin Faucher la création d’un spectacle autour des dessins du Lactume parus l’an dernier. Seule derrière une table, qui pourrait être celle de Ducharme, la comédienne (trop rare sur nos scènes) nous présente 160 de ces dessins et nous lit les légendes qui les accompagnent. Toute la drôlerie poétique de l’auteur est délicieusement comprimée dans ces perles. Notre bonheur est doublé grâce à des extraits du Nez qui voque, ainsi que des passages musicaux et des mots d’auteurs que Ducharme a aimés. On ressort de ce spectacle l’esprit plus léger. À voir absolument.»  La Presse

Un parti pris pour…
La belle fantaisie qui se dégage de ce petit spectacle authentique , intimiste et sans prétentions qui permet de reprendre contact avec l’auteur de L’avalée des avalés, L’océantume de même que Inès Pérée et Inat Tendu.